Les nouvelles règles du dessin

Les papiers à dessin, les fusains ainsi que les crayons de papier et les crayons de couleur continuent d’être sollicités par les dessinateurs, et ce, quel que soit les domaines dans lequel ils travaillent. Aux côtés des équipements traditionnels, figurent désormais les pépites de la technologie. Mais que l’on se rassure : leur existence ne signifie pas que le talent n’est plus essentiel pour exercer en tant que dessinateur. Ce sont des outils d’aide. Autrement dit, ils rendent le travail plus confortable et permettent de dessiner plus rapidement. Le talent et la technicité demeurent un pré-requis et sont indispensables pour réussir dans ce domaine.

Les logiciels

La photo a ses logiciels dédiés, le dessin également. D’ailleurs, on peut trouver un logiciel de dessin sur internet. Mais, à la différence des logiciels de retouches photo que l’on maîtrise facilement, les softwares à destination des dessinateurs sont sophistiqués. D’une part, si on n’est pas un dessinateur confirmé, il sera pratiquement impossible de comprendre le logiciel. D’autre part, il faut beaucoup de temps pour apprendre leur manipulation. En définitive, ce sont des programmes qui ont été conçus pour des professionnels ou, à la rigueur, pour des amateurs possédant un niveau très poussé. Même lorsque l’utilisateur possède de fortes compétences en dessin, il a encore parfois besoin des conseils sur les logiciels de dessin. Une fois que le fonctionnement de ces derniers est compris, l’exploitation demeure un jeu d’enfant, à condition, encore une fois, de s’y connaître en dessin.

Les technologies de pointe

Il existe des équipements qui servent surtout dans un but récréatif. On peut citer, par exemple, le Light Marker de Crayola sorti en 2013. Ce crayon est à l’usage des enfants et, d’une façon globale, de tous ceux qui veulent s’amuser en faisant des dessins. Pour les professionnels, on citera, entre autres, la tablette graphique avec écran LCD intégré. Les dessins sont effectués à l’aide d’un stylet. Le dessin peut ensuite être envoyé vers un ordinateur ou une tablette grâce au Bluetooth. Autre produit à nommer, la tablette lumineuse avec LED est la version high-tech de la table lumineuse. Plus surprenant encore, même si cette innovation date de 2014, c’est le mariage du casque HTC Vive et de l’application 3D Tilt Brush App. Ce mariage permet tout simplement de dessiner dans le vide au fur et à mesure que le résultat, en 3D, est reproduit sur un tableau. Le casque offre la possibilité de suivre l’évolution de l’œuvre. La liste n’est pas terminée. Softsheet a créé un écran numérique tactile qui fait office de feuille : vous pouvez y dessiner, gommer le croquis que vous avez créé et même changer de « feuille » sans rien effacer. Enfin, l’Electronic Tool for Object Sketching de Daniel Kussmaul offre la possibilité de dessiner en 3D stéréoscopique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *