Les secrets d’un site internet qui convertit

Vous souhaitez créer un site internet. Au-delà de l’aspect technique de la création et du référencement, il existe 3 points sur lesquels il convient de focaliser toute votre attention afin d’inciter les internautes à rester sur votre site,à naviguer au sein de celui-ci, et de devenir vos clients. Voici ces 3 points à ne pas négliger. Vous devez vous pencher dessus bien avant les premières étapes de l’élaboration de votre site par le webmaster. D’ailleurs, vous pouvez solliciter l’avis de cet expert lorsque vous étudierez ces 3 aspects de la conception.

1- Bien étudier l’architecture

L’architecture, c’est le plan du site internet, la façon dont seront agencées les différentes pages contenant les informations. Pour créer la structure d’un site, il faut faire une ébauche de celle-ci, exactement comme lorsque vous préparez le plan d’une dissertation. Le défi principal au moment d’esquisser les contours de l’architecture est de donner vie à un site au sein duquel les informations seront facilement trouvées. Il est nécessaire que l’internaute ait l’impression que la navigation soit pratiquement intuitive. La logique doit prévaloir au moment où vous définissez ce plan. Ce dernier, il faut également le savoir, est un critère fondamental de l’ergonomie du site. La meilleure architecture est celle qui met le visiteur à l’aise lorsqu’il explore votre site. Plus ce dernier sera structuré, et de manière intelligible, plus l’internaute saura s’y orienter sans grande difficulté. Le site est « confortable » !

L’architecture se verra dans le menu de votre site. Concrètement, ce sera l’ensemble des titres de pages et des rubriques visibles par l’internaute. Où qu’il soit dans votre site, il a besoin d’indication pour s’orienter. Mettez les titres principaux et leurs subdivisions, par exemple, en haut de chaque page. Les suggestions de pages intéressantes seront plutôt placées sur la gauche de l’écran. Ce ne sont là que quelques suggestions, à vous de juger du caractère judicieux de chaque emplacement. Gardez en tête que ces indications ou rappels constituent en quelque sorte la boussole de votre site.

2- Bien penser le design

Pour créer un site qui plait aux internautes, il est recommandé de recourir à un webdesigner, à moins bien sûr que vous ne soyez doté d’une incomparable force créative doublée de technicité. Cependant, si vous ne manquez pas de créativité, mais que vous ayez des lacunes en technicité, l’option qui pourrait vous convenir serait d’utiliser un service de création de site qui met à disposition des designs clé en main et personnalisables. Dans ce domaine, Wix est sans aucun doute la plateforme de création de site gratuite la plus performante. Oui, mais ne croyez surtout pas qu’elle est réputée uniquement pour ses 500 templates personnalisables, ses 250 applications web, sa banque d’images gratuite et ses 40 galeries d’images. Eh oui, si Wix fait l’unanimité auprès de 100 millions d’utilisateurs dans le monde, c’est parce cette plateforme propose moult fonctionnalités : codes HTML, créations faciles de ses menus, effet parallax 3D, gestion et suivi de commandes, newsletters (avec Wix shoutout), éditeur de vidéo, …. Pour améliorer le référencement d’un site, les utilisateurs peuvent exploiter les outils SEO mis à disposition. Il est également possible de créer sa boutique sur mobile, d’avoir un nom de domaine personnalisé, et de rendre son site adapté au mobile (responsive design). Avec autant de services, vous avez tout ce qu’il vous faut pour créer un site de qualité comparable à ceux que réalisent les professionnels. Et même sans aucune connaissance en programmation, il devient possible de créer un site qui vous ressemble, par vos propres moyens et sans dépenser des sommes importantes.

Pour ceux qui ont fait l’option de faire appel à un webdesigner, vous pouvez également lui proposer vos idées, pour qu’il confirme si elles sont techniquement réalisables. Par ailleurs, il vous fera des suggestions. Mieux encore, il se chargera intégralement de la réalisation du design. L’objectif du travail sur l’aspect visuel de votre site est que celui-ci soit attirant, attrayant et attachant. La notion de design n’est pas simplement liée à la question de la gestion des couleurs. Elle fait également intervenir les « lignes » et les « formes ». Par ailleurs, le webdesigner veille à ce que les textes du site soient bien visibles, notamment, en choisissant avec attention les polices et caractères utilisés. Il décide également à quel moment vous devriez utilisez l’italique et le gras.

Que vous réalisez votre site vous-même ou avec de professionnels, n’oubliez jamais que le site doit être bien aéré : ne concentrez pas une foule d’informations sur une même page. Multipliez d’ailleurs le nombre de pages qui composeront votre site : une idée correspond à une page, cette dernière devant ensuite être structurée en plusieurs rubriques. Veillez également à bien étudier les largeurs des colonnes. La où l’intervention du webdesigner est capitale pour le webdesigner, c’est lorsque ce dernier cherche à savoir si un tel design ne rendra pas une page trop lourde, ralentissant ainsi sa vitesse de chargement. Gardez à l’esprit que les internautes sont pressés d’accéder à l’information recherchée, et que la vitesse de chargement d’un site est un critère important pour le référencement.

3- Bien soigner le contenu éditorial

Pensez déjà à une liste d’articles à poster sur votre site. Ils doivent être dépourvus de fautes de grammaire et d’orthographe. Les syntaxes sont simples de façon à favoriser leur compréhension dès la première lecture. N’oubliez pas les infographies, les vidéos ainsi que les photos et autres illustrations. Sauf dans le cadre de textes à visée commerciale, prenez soin de choisir vos sources et précisez-les au bas de chaque texte. Plus les articles sont « scientifiquement » et « historiquement» fiables, plus les internautes accorderont du crédit à ce que vous écrivez. Ce constat reste vrai pour les sites d’e-commerce : faites les descriptions de vos articles avec des informations vérifiées ! Enfin, mettez à jour régulièrement le contenu éditorial… car le monde est en constante mutation !
Sauf si vous faites des articles très courts, il est nécessaire de les structurer visuellement. Comme pour une dissertation, mettez des titres et sous-titres. Faites une mini-introduction et rédigez une conclusion concise. Utilisez les listes à puce, et rappelez les informations fondamentales en fin de chaque paragraphe.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *